Kaamelott – L’Armée du Nécromant [Critique]

Kaamelott T1

Kaamelott, la célèbre série créée par Alexandre Astier, a aussi eu le droit à son adaptation en bande-dessiné. Une adaptation dont il s’est occupé lui même, notamment pour le texte, ainsi qu’avec l’aide de Steven Dupré pour les dessins et Benoît Bekaert à la colorisation. Forcément, la qualité ne pouvait être qu’au rendez-vous !

Kaamelott T1 2Pour ce premier tome, le royaume de Kaamelott va être confronté à une nouvelle menace. Des zombies font leur apparition et s’avancent droit vers le château. Rien de bien inquiétant au départ puisqu’il en arrive qu’un seul à la fois. Seul Bohort va vraiment s’en inquiéter au départ, faut dire que c’est pas non plus un des chevaliers les plus courageux. Pour Arthur, bien que ça ne l’inquiète pas trop, il va tout de même décider de partir en mission pour éclaircir ce mystère. Accompagné de quelques chevaliers, dont Bohort qui aurait préféré rester en sécurité au château, les voilà donc parti à l’aventure. Il y a aussi Karadoc, Perceval et Merlin qui vont participer à la mission de leur côté, histoire d’essayer de faire un peu remonter leur côte auprès du roi Arthur. Parce que, comme le dit Karadoc, ils en ont un peu marre de passer pour des clodos.

L’avantage de la bande-dessiné, c’est qu’on peut y voir beaucoup plus de choses que dans la série télé. Là où mettre une armée de mort-vivants aurait sans doute coûté plus cher pour la télé, Steven Dupré n’a ici pas de limite, si ce n’est son imagination. On a ainsi l’occasion d’y voir de nouveaux décors en voyant un peu plus loin que le château ou les forêts, comme c’est souvent le cas dans la série, tout du moins dans les premières saisons. Mais également de nouveaux ennemis, comme cette fameuse Armée du Nécromant et leur chef, ainsi que d’autres créatures imaginaires.
Kaamelott Tome 1 3En tout cas, on peut dire que l’univers de Kaamelott est fidèlement retranscrit. On reconnaît parfaitement les personnages, aussi bien à leur visage qu’à leur personnalité. On y retrouve donc : Bohort qui a peur de tout et qui peut s’évanouir à tout moment dès qu’un danger se présente ; Karadoc et Perceval qui ne comprennent pas toujours ce qu’ils doivent faire ; Merlin qui n’est pas le plus doué des enchanteurs ; le seigneur Léodagan, un peu grincheux (qui ira même jusqu’à vouloir abandonner la mission parce qu’il en a un peu marre) ; Lancelot, le brave chevalier qui se démarque un peu des autres ; et évidemment, le roi Arthur qui doit supporter toute son équipe qui n’est, malheureusement pour lui, pas toujours la plus futé.
Il y a aussi d’autres personnages qui font des apparitions plus rapides comme par exemple la Dame du Lac qui va confier à Arthur un objet qui lui sera plus ou moins utile pour sa quête. Et bien sûr, il y a la reine Guenièvre que l’on voit brièvement au début de l’histoire et qui aimerait bien avoir autre chose à faire que de s’occuper de la décoration.
Ce qui est sympa avec l’adaptation BD d’une série télé, c’est que lorsqu’on lit les textes des différents personnages, on peut imaginer le son et le ton de leur voix. Un petit détail qui renforce un peu plus l’immersion dans l’aventure.

L’histoire reste plutôt intéressante à suivre même s’il faut dire que ce n’est pas ce qu’on trouve de plus original. En tout cas, on y retrouve bien l’humour de la série avec Perceval et Karadoc toujours fidèle à eux-même mais aussi avec le Père Blaise à qui il sera demander de trouver un moyen pour contrer les Nécromants. Alors est-ce qu’il réussira à trouver comment faire au bout de plusieurs jours ? Ca, je vous laisse le découvrir par vous-même, je voudrais pas non plus vous raconter toute l’histoire. Mais si vous êtes fan de Kaamelott, il y a de forte chance pour que vous appréciez ce premier tome !

Kaamelott T1 4




Laisser un commentaire

Translate »