Tales of Symphonia – Dawn of the New World [Test – Wii]

Tales of Symphonia 2

5 ans après l’excellent Tales of Symphonia, une suite directe à vu le jour sur Wii ! Vu la qualité du premier épisode, sa suite se devait d’être à la hauteur. Alors missios réussie ou pas ? Vous trouverez toutes les réponses à vos questions en lisant le test qui suit !

Les évènements de Tales of Symphonia – Dawn of the New World se déroulent 2 ans après ceux du premier épisode. Suite à la régénération du monde, les deux mondes, Tesséha’lla et Sylvarant ce sont réunis mais cela a également créé des conflits ! Et encore plus grave, Lloyd, le héros du premier épisode semble être passé dans le côté obscur. Ce n’est donc plus lui que l’on contrôle mais un nouveau personnage du nom de Emil, un jeune garçon assez timide, dont les parents ont justement été assassinés par Lloyd. Au début de son aventure, il fera la rencontre avec Marta, une jeune fille accompagné d’une mystérieuse créature se nommant Tenebrea. Ensemble, ils tenteront de découvrir quelles sont les véritables intentions de Lloyd et pourquoi il semble être devenu aussi méchant !

Tales of Symphonia 2 2Mais le but ici n’est pas de raconter l’histoire, si vous voulez savez pourquoi Lloyd est devenu ainsi, il faudra jouer au jeu. Parlons plutôt des premières impressions que l’on a lorsque l’on commence à jouer au jeu : première chose, c’est qu’au niveau des graphismes, on aurait pu s’attendre à un peu mieux pour un jeu Wii, non pas que le jeu est moche mais il est à peine plus beau que le premier épisode sorti 5 ans plus tôt sur Game Cube… En ce qui concerne les musiques, c’est un peu la même chose, on reste sur notre faim, la plupart des musiques sont identiques à l’opus précédent et on a l’impression de toujours entendre la même musique en boucle, ce qui peut agacer un peu à la longue (bien que les musiques sont tout de même jolies, il faut le reconnaître !). Une dernière chose pour parler des mauvais points du jeu, c’est la carte du monde ! Impossible ici de se déplacer librement, il suffit de choisir le lieu où vous souhaitez vous rendre et vos personnages s’y rendront automatiquement, ça permet de gagner pas mal de temps, c’est vrai, mais pour entraîner vos personnages, c’est loin d’être l’idéal !

Passons maintenant à un des points important dans tout RPG qui se respecte, son système de combat ! Comme toujours dans les Tales of, les affrontements sont bien sûr très dynamiques. Les ennemis étant visibles à l’écran, il est tout à fait possible de les éviter si vous ne voulez pas combattre. Vous pourrez aussi prendre l’avantage au début d’un combat en arrivant par derrière les ennemis, ils seront alors assommés un court instant et vous aurez la possibilité de les frapper sans qu’ils puissent répliquer. Mais attention, car si vous pouvez avoir l’avantage, il est possible également que ce soit les ennemis qui l’ont si c’est eux qui arrivent derrière vous. Lors des affrontements, vos personnages disposent de coups simples comme attaquer, se défendre… Mais ils ont également des techniques plus puissante en appuyant sur le bouton B et sur une des flèches de direction. Vous pourrez aussi remarquez une barre en bas de l’écran qui se remplit lorsque vous attaquez vos ennemis, une fois que cette jauge est rempli à moitié vous pourrez alors déclencher une attaque surpuissante en appuyant sur C, bien sûr le mieux est d’attendre que la jauge soit complètement rempli pour que l’attaque fasse plus de dégâts ! Une fois un combat terminé, il arrivera certaines fois que vous puissiez capturer des monstres, il s’agit là de la principale nouveauté de ce nouveau Tales of !

Tales of Symphonia 2 3    Tales of Symphonia 2 image 2

Eh oui, car désormais, vous aurez la possibilité de pouvoir capturer des monstres. A quoi pourront bien servir ces créatures me direz-vous ? Eh bien, ils pourront ensuite faire parti de votre équipe, car à part Emil et Marta, aucun autre personnage ne viendra gonfler les rangs de votre équipe définitivement, seul quelques uns viendront vous prêter main forte temporairement. Les monstres capturés ont donc beaucoup d’importance et vous pourrez bien sûr les entraîner pour qu’ils deviennent encore plus puissant. Il existe plusieurs éléments auxquels les créatures peuvent appartenir (Ténèbres, Lumière, Feu…), ce détail aura son importance puisqu’en fonction de l’élément d’un monstre, il sera plus ou moins facile d’en capturer, par exemple, si dans votre équipe vous possédez déjà un monstre de l’élément ténèbres, il sera plus simple d’en capturer d’autres de ce type là car ils seront plus en confiance.
Ce principe fera bien sûr penser au jeu Pokémon, certains apprécieront, d’autres non, en tout cas une chose est sûr, c’est que ça rallonge la durée de vie du jeu qui est d’environ une trentaine d’heure !

Pour conclure, Tales of Symphonia est un bon RPG. Il n’arrive certes pas à la hauteur de son ainé mais il a ses qualités qui font son propre charme. Et puis, pour ceux qui sont à la recherche d’un RPG sur Wii, Tales of Symphonia – Dawn of the New World s’avèrera être un assez bon choix !

Tales of Symphonia 2 imageDéveloppeur : Namco Tales Studio Editeur : Bandai Namco Games Genre : RPG
Date de Sortie : 13 Novembre 2008 Disponible sur : Wii, PS3 (Tales of Symphonia Chronicles)




Laisser un commentaire

Translate »