Test | Gear.Club Unlimited (Switch)

Si je vous demande un jeu de courses sur Nintendo Switch, il est fort probable que le premier titre qui ressortira sera Mario Kart 8 Deluxe. Mais si on veut un jeu avec des voitures un peu plus réaliste, Gear.Club peut-être une bonne solution bien qu’on se soit pas non plus au niveau d’un Gran Turismo ou d’un Forza sur les consoles concurrentes.

D’abord sorti sur les plates-formes mobiles comme un jeu gratuit (avec probablement des micro-transactions, mais je n’ai pas essayé pour vérifier si c’est le cas), Gear.Club a donc ensuite fait son arrivée sur la Switch dans une version Unlimited. Et on ressent assez que le jeu été fait à l’origine pour les mobiles, les courses vont assez vites à terminer (ça va rarement à plus de deux minutes, idéal pour faire une partie rapidement) et les menus semblent être plus adaptés pour le tactile (pas gênant pour une console hybride, pour le coup). Par contre, il semble y avoir quelques soucis d’optimisations. En effet, à plusieurs reprises le jeu m’a renvoyé au menu de la console (un peu embêtant lorsqu’on arrive à la dernier courses d’un championnat et qu’il n’y a pas eu de sauvegarde…) et on remarque également des saccades et des latences surtout dans les menus ou lorsqu’on navigue sur la carte du monde et le garage. Rien de bien gênant mais ça ne rend pas l’ensemble vraiment très agréable… Enfin, les temps de chargements sont aussi un peu long…

Voilà pour les principaux points faibles du jeu, on pourra aussi noter des textures au niveau des paysages qui datent un peu mais à part ça…

Lorsqu’on démarre la campagne solo, on reçoit une certaine somme d’argent qui permettra d’acheter une première voiture. Il existe au total 10 catégories de voitures (A1, A2, A3, B1… Jusque D1). On arrive ensuite sur la carte du monde qui est très jolie mais qui est aussi en partie recouverte par des nuages. Pour la dévoiler en intégralité, il faudra récolter suffisamment d’étoiles en remportant des courses.

Les courses, parlons-en. Comme je disais plus haut, elles sont assez courtes, ça peut allez d’à peine 30 secondes à environ 2 minutes pour les plus longues. Elles ne se déroulent pas sur des circuits mais sur des routes habituelles, le tout dans des environnements assez variés. La conduite est plutôt orienté arcade avec beaucoup de dérapages et une bonne sensation de vitesse.Oon dispose également de diverses aides à la conduite, notamment un Rewind que l’on peut utiliser à l’infini si jamais on a mal pris un virage, etc… Moins on utilisera ces aides, plus on gagnera d’argents et de points d’expériences. Car oui, on gagne aussi des points d’expériences, le niveau de pilote ne sera pas nécessaire pour participer aux championnats mais permettra de pouvoir débloquer de nouveaux éléments pour le garage !

La gestion du garage est quasiment une sorte de deuxième petit jeu. On aura au départ un local assez vieux et petit et au fur à mesure on pourra l’agrandir, le rendre plus moderne. On y installera les différents ateliers (mécanique, pneumatique…), qui permettront de rendre les voitures plus puissantes. Ces ateliers devront bien évidemment être améliorer si on veut pouvoir mettre la puissance maximum à tous les véhicules.

Il sera également possible de poser divers éléments pour le personnel du garage, comme par exemple des fauteuils, des machines à cafés, des toilettes, mais aussi des bornes d’arcades, un coin télé… Bon, pour ces derniers éléments, ça ne sert à rien il faut bien le reconnaître, si ce n’est pour le côté esthétique et essayer de rendre son garage le plus joli possible !

En tout cas, dans Gear.Club, tout est fait pour qu’on ne s’ennuie pas, on trouvera toujours quelques chose à faire même en dehors des courses et le système de progression est plutôt addictif. A aucun moment, on ne se sent obligé de devoir recommencer plusieurs fois un même championnat pour pouvoir continuer à avancer, tout se débloque petit à petit de façon naturelle. Ca deviendra répétitif au bout d’un certains temps comme la plupart des jeux de courses, mais le jeu reste toujours plaisant et accessible à un maximum de monde.

En plus du solo, on trouve également un ligue online et chose devenue plutôt rare, Gear.Club propose également un mode multijoueurs jusqu’à 4 en écran splitté !

En résumé, Gear.Club Unlimited est une valeur sûre pour un jeu de courses sur Switch !

 

Développeurs : Eden Games
Editeurs : Microïds
Genre : Courses
PEGI : +3
Sortie : 01/12/2017

★★★★☆




Laisser un commentaire

Translate »