Visite guidée : Bienvenue à Southtown – 1ère partie

Article rédigé par Kim

southtown-image-01On dit souvent que la série des Fatal Fury est la génèse de celle de King of Fighters. Mais dire cela est, je trouve, dénigrer toute l’immensité de la richesse de la première série de jeux de baston de SNK. Reduire Fatal Fury à un simple complément d’histoire, d’autant plus qu’il comporte 8 épisodes, fausse toute l’équation. Et pour ce dossier, il ne s’agit pas de une, mais de trois séries de jeux de castagne que nous allons éplucher. Premièrement, bien sur, Fatal Fury, mais aussi Art of Fighting et pour finir comme évoquer précédemment, King of Fighters. Dans tout cela, un point commun : Southtown ! Southtown ou le décor commun d’un combat quasi-perpétuel de certains de ces habitants. Pourquoi habitants ? Parce que Southtown est une ville, mais elle est aussi actrice dans ces affrontements. Fatal Fury et Art of Fighting possèdent leurs identités propres et ce n’est pas la popularité, toute légitime bien sur, de King of Fighters, qui viendra semer le trouble d’un simple support à celle-ci. D’autant plus que Southtown est à 10.000 lieues d’être plus représenté dans ces deux sagas.

Tout comme un film contant une histoire au sein d’un décor qui serait aussi important que ses personnages, SNK a fait jouer la ville de Southtown comme un acteur à part entière. Dans ce dossier, il s’agit de décortiquer chaque décor de chaque combattant dans ces trois séries de jeux afin de créer une sorte de plan, de carte pour mieux se diriger et connaitre cette ville mystérieuse et passionnante. Il est vrai que l’éditeur en dit trop pour que l’on puisse y pénétrer et en même temps, pas assez pour que certains aient l’idée dans faire un dossier pour mieux, comme un tableau de peinture, la découvrir comme une invitation au voyage ! Cependant dans King of Fighters, il s’agit de quelques suppositions. En effet, jamais le mot Southtown est marqué, quels que soient les épisodes, pour indiquer que nous sommes en train de combattre dans son enceinte.

Mais comment résumer ce décor en quelques mots ? Habiter Southtown serait le panard complet, mais aussi un peu dangereux. Pourquoi le pied ? Car dans cette ville il y a de l’animation, il y a tout ! La mer déjà. Oui, Southtown est une presqu’ile. Puis, côté divertissant, toute sorte de choses pour s’amuser, s’entrainer, profiter. Mais pourquoi y a-t-il toujours une crainte permanente ? On peut se divertir oui, mais la crainte vient de certains de ses occupants, de véritables caïds. Pour certains, venu d’autres pays, Southtown concentre une grande partie de son attraction dans le tournoi d’arts martiaux qu’elle organise chaque année ou régulièrement. C’est un pôle attirant pour tous ces combattants venus de tout horizon afin d’en découdre pour le titre du « Roi du Combat » : Le « King of Fighters », suffixe du premier Fatal Fury d’ailleurs. Un tournoi organisé par celui qui contrôle tout là-bas : Geese Howard.

Mais qui est-il ?

Aussi diabolique que charismatique, celui qui tire toutes les ficelles dans la ville est également un maître en aïkido. Dans le combat, il n’hésitera pas à bloquer toutes vos attaques, hormis les boules de feu (même s’il en dispose lui aussi), pour vous projeter quelques secondes après dans les airs ou vous faire une prise bien assassine. Son terrain est une presqu’ile dans la presqu’ile et est d’ailleurs le terrain de jeu le plus représenté dans Fatal Fury, bien que la Geese Tower, justement, soit une minuscule partie de Southtown. Ses activités sont liés à la corruption : il dirige un peu tout. Autrement, il s’entraine à augmenter ses capacités au combat. Il est à la recherche perpétuelle du sentiment de pouvoir sur tout le monde, ce tournoi, en ça, doit surement l’aider dans son désir. Dans cette recherche, il y a aussi une volonté de découvrir de nouvelles techniques spéciales pour accroitre sa puissance : ce sont les fameux parchemins qu’il ne cesse de vouloir comme tous les autres athlètes venus participer au tournoi. Mais cette ligne directrice est plutôt sombre. En effet, pour l’analyse de la ville de Southtown, il est essentiel d’en connaitre le scénario. C’est pourquoi, les films (« OAV ») de Fatal Fury et Art of Fighting sont également prévus au programme de ce dossier. Plutôt moyens à bons dans l’aspect graphique, mais excellents dans l’aspect enrichissant pour les amoureux de la ville et de l’histoire pour Fatal Fury et de vraiment piètre qualité pour Art of Fighting (cet OAV est d’ailleurs une déferlante de niaiseries, devenant pour le coup vraiment risible), ces films peuvent donc être de véritables bijoux pour l’imagination d’être et de se créer dans la tête une vie rêvée à Southtown. Par là, je veux dire que l’on peut apprendre à connaitre la ville au-delà des jeux vidéo, par leurs intermédiaire, et donc, pourquoi pas, et c’est ce que je tenterai de faire par ce dossier, connaitre Southtown sur le bout des doigts !

Il est vrai qu’il y a un décor en particulier auquel nous pouvons penser pour se faire une idée de la disposition générale des commerces et industries présentes : c’est celui de Hon Fu dans Fatal Fury 3 ! Donnant une vue d’ensemble et aérienne, il nous donne des indices supplémentaires pour découvrir le territoire. Ainsi, on peut créer un lien vers différents autres décors vus dans King of Fighters par exemple ou les films. Mais nous verrons cela plus tard…

Mais Southtown occupe toutefois du territoire à l’intérieur des terres, au delà des côtes. Et puis 10 ans après la mort de Geese Howard et 5 ans après la destruction de la ville, le tournoi ou plutôt les tournois légendaires se déplacent quelques kilomêtres à l’est, dans Southtown Secondus. On appelle la nouvelle ville Second South également. Accessible par les voies ferroviaires, cette deuxième ville est aussi une presqu’ile à l’image de la première. Bis repetita, nouvelle ville, nouveau tournoi, c’est Garou – Mark of the Wolves, le huitième épisode de Fatal Fury. Le tournoi est cette fois-ci organisé par Kain R. Heinlein, le frère de Marie, l’épouse de Geese. Preuve que l’ombre de Geese est toujours présente…

D’ailleurs, outre ces terrains de jeu ou de fighting, quelques sont les autres vrais personnages physiques qui les peuplent ?

Principalement, on peut parler des frères Bogard, Joe Higashi, Mai Shiranui, ainsi que plusieurs autres venus d’autres pays à peu près aussi connu comme Kim Kaphwan. Pour la seconde partie, principalement Rock Howard, et oui, le fils de Geese et Marie. Sous la houlette de Terry Bogard, le loup solitaire et héros de cette série, Rock recherchera des réponses aux questions qu’il se pose sur son passé…

Une longue, très longue histoire à plusieurs embranchements et ce petit bout de terre situé au sud-est des Etats-Unis dans l’état de Floride, comme véritable point commun de toutes ces aventures.

Nous allons donc passer en revue la ville entière en partant du nord, en passant par le centre, puis par les deux presqu’iles, de minuscules terrains à l’intérieur de Southtown pour arriver bien sur à la fin sur le point clé du territoire, la Geese Tower. Ensuite, nous passerons à Second South, qui est par la force des choses, beaucoup plus simple à analyser puisqu’il existe qu’un seul jeu la représentant. Une manière globale de connaitre les méandres de cette ville où souvent la beauté des paysages et des infrastructures cache beaucoup de mauvaises choses. Du mal sous différentes formes…

Mais commençons !

Et encore une fois, bienvenue !

Voici les cartes de Southtown, que l’on peut voir dans les quatres jeux suivants : Fatal Fury, Art of Fighting, Art of Fighting 2 et enfin, Fatal Fury 3. (Cliquez sur les images pour les agrandir !)

southtown-plan-ville-1         southtown-plan-ville-2        southtown-plan-ville-3         southtown-plan-ville-4

Vous pourrez ainsi voir que dans Art of Fighting 2 (en haut à gauche) et dans Fatal Fury 3 (en haut à droite), la ville est représenté dans son intégralité. Tandis que dans Art of Fighting et Fatal Fury, elle n’est visible que partiellement. On peut déjà situé les points névralgiques de Southtown, comme le métro, les parcs, le Pao Pao Café ou encore la Geese Tower. Mais voici une vue d’ensemble :

southtown-plan

La carte de Art of Fighting 2, je trouve, convenait mieux pour situé l’ensemble des stages vues dans les différents jeux. Beaucoup au total, il fallait faire grand ! Mais voyons un peu en image ce que donne tous ces lieux de combat pour la grande majeure partie d’entre eux. Comme expliqué avant, nous allons commencer par le nord : du National Park à la Pioneer Plaza, en passant par l’aéroport. Le Centre, grand afflût de populasse. Puis nous irons à la première presqu’ile du port. Enfin, nous terminerons par celle où tout se déroule dans Fatal Fury pour terminer bien évidemment par la tour de Geese Howard !

———————————————————————-
National Park

southtown-image-6

southtown-image-7

C’est le grand parc national de la ville. Tout comme la Sarah Forest (que nous verrons beaucoup plus bas) de Southtown Secondus, il entoure la ville par le nord, ce qui crée une sorte de frontière avec le reste du pays. Et ce, en plus du recif montagneux. Dans le premier stage, celui de Ryo Sakazaki dans Art of Fighting 2, nous nous situons dans une étable. Ryo, un brin même beaucoup homme de Cromagnon, vient ici s’entrainer. A gauche, on peut même y voir sa moto (aperçu dans le tout premier Art of Fighting lorsqu’il dévale les rues de Southtown, à la recherche de sa soeur Yuri, kidnappée).

Dans les deuxième niveau, celui de Joe Higashi dans Fatal Fury 3, et tout comme pour Ryo, une sorte de punchin’ ball improvisé. Ici, il porte le costume de Geese Howard. Joe aime bien se donner dans l’action en plein entraînement ! C’est pourquoi, dans les encadrés de la fin de Joe (dans le jeu) dans Fatal Fury Real Bout, on peut y voir également deux pantins habillés avec les vêtements de Terry et Andy, ses deux rivaux ! Voyez plutôt !

southtwon-image-8

———————————————————————-
Southtown Airport

southtown-image-9

southtown-image-10

L’aéroport de Southtown se trouve, activité oblige sur une grande étendue reserrée entre diverses routes et lignes de métro. Dans le premier niveau, celui d’Eiji Kisaragi dans Art of Fighting 2, on peut voir l’extérieur des pistes d’atterissage. Dans le second, celui de Franco Bash dans Fatal Fury 3, l’atelier. Franco y travaille entre deux entrainements avec Bart Daniel, son collègue, mais aussi son entraineur. Loufoque, quand on voit la différence de gabarit entre les deux hommes ! L’un, massif et très grand, l’autre, petit, gringalet et pitre. La fin de Bash dans Fatal Fury Real Bout en atteste :

southtown-image-11
Un autre stage d’aéroport dans King of Fighters est également présent dans l’édition de 1999. La question est posée quant à la position de cet aéroport comme étant aussi celui de Southtown. Rendez-vous à la fin de ce dossier !

———————————————————————-
Crawley’s Air Field

southtown-image-12
Le caporal John Crawley a résidence ici. Juste à côté de sa maison, un hangar où est déposé son avion à hélice. Un avion qui laisse entrevoir une marque, tout du moins un dessin de Yuri Sakazaki avec l’inscription « Fire Boy ». Lors du combat, on peut voir Ripper et Hopper, les deux gardes du corps de Geese, regarder de loin l’affrontement. Ils ont pour mission de filer le tournoi. Comme vous pouvez le voir, le petit aérodrôme, dans un terrain presque désertique, est entouré par les montagnes, preuve d’un encerclement de la nature autour de Southtown.

———————————————————————-
Pioneer Plaza

southtown-image-13
C’est l’église de Southtown. Elle est un peu retirée du centre-ville. C’est également le repère de Blue Mary dans Fatal Fury 3, peut-être un lieu d’enquête pour retrouver les parchemins de Qin ? Lorsque vous combattez l’agent (oui, Blue Mary est agent freelance, son père, pour l’anecdote, a appris les arts martiaux à Geese Howard et elle en est pas très fière), faites gaffe à ne pas vous prendre un uppercut ! Au risque d’être projeté en l’air, faisant tomber pour le coup les lustres du plafond !

———————————————————————-
The Martial Arts Gym

southtown-image-14
Il s’agit du dojo de Takuma Sakazaki. Il est un peu plus proche du centre-ville, en atteste les bâtiments à la fenêtre. Dans celui-ci, les drapeaux des Etats-Unis et du Japon (si on peut le considérer ainsi), sont affichés fièrement. Plusieurs disciples et élèves viennent assister au combat du jour.

———————————————————————-
The Garcia House

southtown-image-15
La propriété de la famille Garcia. Elle est encerclée entre les côtes de l’extrême ouest de Southtown et l’autoroute qui mène au port, ou plus exactement à la petite presqu’ile du sud-est. Très luxueuse, elle met en scène l’affrontement entre Robert et son adversaire. Le lutteur expose fièrement sa Ferrari rouge !

———————————————————————-
The Boxing Gym

southtown-image-16
Comme par de nombreuses fois, nous verrons qu’il existe beaucoup d’endroits où l’on peut prendre les gants et s’entrainer. Le « Boxing Gym » ne déroge pas à la règle. Tout près du zoo de la ville et sous une pluie battante, le combat fait rage. Mickey Rogers est souvent sorti vainqueur, mais oseriez-vous le détrôner !?

———————————————————————-
Delta Park

southtown-image-17
A l’image du zoo, se situant non loin, le Delta Park est le dernier rempart de végétation naturelle de Southtown. En fait, il y a bien une frontière, une barrière invisible, ou plutôt matérialisée par la grande autoroute, qui sépare le centre-ville au paysage vert. C’est le lieu de repère des frères Jin, Chon Shu et Chon Rei. D’ailleurs, du fait de la possession de leur corps par les démons, le stage détient quatre formes différentes. J’ai choisi de ne montrer que celui-ci, de par son aspect naturel et original.

———————————————————————-
Karuta

southtown-image-18
Autre lieu d’entraînement, le dojo de Ryuhaku Todoh. Situé tout près de Chinatown, il est donc logique que Todoh prenne ses marques ici. Au loin, de grands immeubles, preuve que nous sommes bel et bien dans le centre-ville.

———————————————————————-
Chinatown

southtown-image-19southtown-image-20

southtown-image-21
Nombreux sont les personnages d’origine chinoise dans l’enceinte d’SNK. Pour trois personnages (Lee Paï Pong, Hon Fu et Li Xiangfei), le lieu de rassemblement est Chinatown. Situé en plein centre-ville, le quartier occupe une très grande place. Du fait du tramway, le passage n’est pas évident pour les voitures. Autrement, il ressemble beaucoup à l’idée qu’on peut se faire d’un quartier chinois. Grandes enseignes publicitaires pour des restaurants et beaucoup de peuples ! Lors du tournoi d’Art of Fighting 2, l’un des hommes de main de Geese Howard surveille le combat, le téléphone à la main.

———————————————————————-
Mac’s Bar

southtown-image-22

southtown-image-23
Le Mac’s Bar est le repère des loubards. C’est un endroit malfamé de Southtown. Dans ce bar, où on peut voir l’intérieur dans Art of Fighting et l’extérieur dans Art of Fighting 2, Terry se saoule après avoir tout perdu contre Wolfgang Krauser. Tony, un jeune plein d’audace, venu aider son idôle Terry Bogard, y affronte l’élève d’Axel Hawk en combat à mains nues. Par abandon, Tony finit par gagner le match, mais Terry n’en a que faire, trop perdu dans ses idées morbides. Néanmoins, après avoir regardé le corps gisant au sol de Tony, Terry regagne confiance et part pour l’Allemagne, bien décidé à en découdre face à Krauser, qui l’avait humilié près des docks, là où il travaillait.

———————————————————————-
Pao Pao Cafe 2

southtown-image-24
Autre lieu festif, si on peut dire, le Pao Pao Cafe 2. Il se trouve en centre ville, mais un peu détaché de Chinatown. Par ce chemin, nous nous dirigeons plutôt vers la presqu’ile, dites « de Fatal Fury ». S’il y a un Pao Pao Cafe 2, c’est qu’il y a un premier du nom quelque part, non ? Bien entendu ! Mais nous verrons cela plus tard. Dans ce bar et à l’occasion du Fatal Fury 3, Bob Wilson, élève de Richard Meyer, maître en capoeira et barman, acueille ses adversaires pour le tournoi. D’ailleurs les combats se situent près de la sortie du Pao Pao Cafe 2, là où les musiciens jouent de la musique brésilienne. Richard, sa femme, Sie Kensou et Kyo Kusanagi, entre autres personnes et clients du bar, sont venus assister aux affrontements. L’activité du bar réunit souvent les « fighters » venus se détendre après une victoire. Beaucoup de locaux y viennent se payer un verre, ou plutôt plusieurs ! Terry Bogard, Franco Bash, Duck King, Joe Higashi, Blue Mary, Kim Kaphwan, … tous se connaissent bien et l’endroit, comme le premier Pao Pao Cafe et souvent le lieu de franches camaraderies et rigolades !

southtown-image-25     southtown-image-26     southtown-image-27     southtown-image-28

southtown-image-29    southtown-image-30     southtown-image-31

———————————————————————-
Southtown Park

southtown-image-32
Il s’agit de l’un des deux parcs d’attractions de Southtown. King vous y attend dans le tournoi d’Art of Fighting 2. Loin de son restaurant, elle, et oui, ne masquant plus son sexe, n’hésitera pas à vous faire mordre la poussière ! Acolé à l’East Side Park, le jardin botanique, beaucoup de manèges y sont présents. Outre la diseuse de bonne aventure, la Grande Roue culmine les sommets, le Grand 8 au fond, la vente de crème glacée et autres ballons. Preuve que Southtown sait vendre du rêve à sa population.

———————————————————————-
East Side Park

southtown-image-33

southtown-image-34           southtown-image-35

L’East Side Park est donc le grand jardin botanique de Southtown. Dans Fatal Fury 3, c’est là que vous attendra Mai, près du grand aquarium. D’ailleurs, qui dit Mai, dit forcement Jubei Yamada, et non Andy, diront certains ! Ce second est visible dans ce même aquarium en plein combat, surement pour mater les courbes avantageuses de Shiranui ! Dans le deuxième niveau, nous sommes dans le dôme. Une forme achitecturale bien connue des habitants et autres combattants dans Southtown. Dans celui-ci, se retrouvent les lutteurs à mi-chemin vers la Geese Tower. Tung Fu Rue ne meurt jamais, il surveille vos faits et gestes, bien caché ! Il y a aussi le Green Park se situant pas très loin…

———————————————————————-
L’Amor

southtown-image-36
L’Amor Restaurant se trouve au sud du centre-ville. C’est un restaurant haut de gamme géré par King. Il est conçu tel une grand tour avec à son point culminant, le gratin de ce qu’il se fait de mieux niveau ambiance et spécialité culinaire de Southtown. Nous verrons que dans un stage de King of Fighters ’96, le haut de la tour tourne sur elle-même, ce qui donne lieu à un panorama imprenable sur la ville. Dans ce niveau du tournoi Art of Fighting, on peut voir des bribes de ce panorama, avec en premier lieu, le Souhtown Bridge ou le Southtown Village, diront certains. En cherchant bien, nous pouvons y déceler les cîmes de la Geese Tower !

———————————————————————-
La « Bonus Area »

southtown-image-37

Situé dans Chinatown, il s’agit d’un vieux dojo dans lequel s’entraine Ryo Sakazaki et Robert Garcia afin d’y gagner de la puissance au combat. Ici, le légendaire Haoh Shokoken !

———————————————————————-
La « Bonus Area 2 »

southtown-image-38Les zones de bonus dans Art of Fighting 2 sont situé un peu partout. L’un prend place dans la forêt, peut-être au Delta Park ou au National Park. Une autre au Mac’s Bar, où vous devrez anéantir une flopée de loubards voulant en découdre avec vous ! Puis enfin, une dernière est divisé suivant les participants. Pour les personnages principaux, la zone bonus doit surement se trouver à Chinatown ou au National Park. D’autres iront en entrepôt, surement situé à Port Town. Pour John Crawley, cela se dispose au porte-avion, The Guardian.

*

southtown-image-39

southtown-image-40

———————————————————————-
Fitness Club

southtown-image-41
Le Fitness Club, au sud-ouest de Southtown, est un lieu particulier. A la fois bon enfant et dans le début des quartiers plutôt chauds de la ville, les adeptes de cette salle de musculation abordent fièrement leurs gros biceps. Yuri Sakazaki y prend ses quartiers. Au fond à gauche, à noter la présence d’un homme de main de Geese Howard. Décidemment, le tournoi est bien gardé !

———————————————————————-
Downtown

southtown-image-42
C’est le pire endroit où mettre les pieds !!! Mickey Rogers est un homme de la rue, lui, ça ne lui fait pas peur ! Downtown est un quartier cassé de la ville et aussi un véritable coupe-gorge ! Les immeubles sont délabrés, les clochards trainent, les gens du quartier ont peur, ça sent mauvais, les poubelles s’entassent et les tags pullulent… Par cette zone, on approchait du coin mal fréquenté, Downtown en est le QG !

———————————————————————-
The Karate Gym

southtown-image-43
Le Karate Gym est le repère de Mr. Karate qui n’est autre que Takuma Sakazaki. Puisque nous nous enfonçons dans les méandres de la ville, il s’agit en effet d’un vieux dojo abandonné, au bord des côtes ouest où personne ne vit. Le bois est déchiré, le sol craquelé et les pillones ne tiennent plus grand chose…

———————————————————————-
South Station

southtown-image-44
C’est la grande gare du sud-ouest de Southtown. C’est là qu’à pris repère Ryuji Yamazaki pour ses vils plans. C’est de là ue tout part dans la ville. Le train mène au nord des Etats-Unis, au sud de la presqu’ile de Southtown, mais aussi vers Southtown Secondus, auprès d’un stage que nous verrons plus tard. Il s’agit de la limite des mauvais coins… au delà, il fait bon vivre… même s’il ne reste qu’une parcelle de terre, la presqu’ile du port. Nous arrivons donc dans le côté industriel comme nous pouvons le voir à l’horizon de ce niveau, à base d’usines en tout genre.

———————————————————————-
Guardian

southtown-image-45
Il ne s’agit pas là d’une nouvelle terre ou je ne sais quoi. Le fait est que John Crawley a installé avec son équipe son porte-avion militaire près du port. De nombreux membres de l’équipage sont venus regarder les prousses de leur caporal en chef.

———————————————————————-
Port Town (and Docks)

southtown-image-46

southtown-image-47
Et nous voilà sur le port ! Temjin le lutteur et travailleur sur les docks vous y attend pour le tournoi d’Art of Fighting 2. Alors qu’Hon Fu, venu très certainement enquêter, et aussi pour les parchemins, combat sur une plate-forme mobile. Il s’agit là du fameux stage qui nous montre la ville dans sa quasi intégralité ! Analysons donc ce beau panorama ! On croit rêver !

southtown-image-48    southtown-image-49    southtown-image-50

southtown-image-51    southtown-image-52    southtown-image-53

                                                                   southtown-image-54

Comme on peut le voir, au début, nous décollons. L’usine et les docks sont visibles. Mais peu à peu, nous quittons la zone du port pour laisser apparaître le centre-ville de Southtown. Aux premières vues, un hotel et des magasins de jouets (le « Toys Shop »), de motos (le « Pinky 400 », à moins que cela soit un panneau publicitaire pour la vente d’une moto justement), ainsi qu’un Neo·Geo Land, célèbre salle d’arcade… tout ça tout près de la zone sensible de la ville et en même temps au centre de la plus grande avenue centrale. On peut voir un immeuble délabré non loin de Downtown. Au sujet de la salle d’arcade, c’est là que Terry joue avec son propre personnage à Fatal Fury dans l’OAV n°3 (The Movie), juste avant d’être attaqué par le spectre de Cheng Sin Zan au milieu de pas mal d’usagers. Plus haut dans le niveau, on peut voir toute l’étendue du East Side Park et ses dômes, ainsi que le parc aquatique, antre de Mai Shiranui dans le même jeu (Fatal Fury 3).

Sur l’image numéro 5, nous pouvons voir que certaines côtes sont jalonnées de route les bordant. Dans l’image numéro 6, l’hélicoptère de Cheng passera avec lui pour nous faire un petit salut de la main. Puis c’est le coucher du soleil, la Geese Tower brille au loin…

———————————————————————-
Factory

southtown-image-55
L’usine se trouve dans un entrepôt de Port Town, véritable ville portuaire comme son nom l’indique. C’est là qu’a été séquestrée Yuri Sakazaki lors du tournoi d’Art of Fighting, et ce, par Mr. Big. C’est ce terrain que vous devrez combattre ce boss.

———————————————————————-
L’Ile de l’Est

Pao Pao Cafe

southtown-image-56
Et voici le Pao Pao Cafe, premier du nom. Fondé par Richard Meyer et sa femme, pro en capoeira, le symbole du dragon revient beaucoup ici. C’est un peu le bar des copains, là où se réunissent Terry, Joe et tous les autres pour y boire un verre. Terry connait bien Richard, c’est son grand ami. Il lui file quelques tuyaux pour retrouver Geese au King of Fighters. Richard étant lutteur lui aussi, ils se retrouvent ! Dans Fatal Fury 2, un écran géant est installé dans la grande salle pour suivre le King of Fighters, celui qui ménera à Wolfgang Krauser en Allemagne. Jugez plutôt par l’image ! D’ailleurs, sur la photo, l’homme à gauche, fait un peu penser à Ryo Sakazaki…

southtown-image-57     southtown-image-58     southtown-image-59

———————————————————————-
Howard Arena

southtown-image-60

southtown-image-61
C’est le lieu d’entrainement de Andy Bogard et de Tung Fu Rue. Plutôt drôle quand on sait qu’il porte le nom de Geese ! Dans ce premier stage, une tombe… peut-être celle de Jeff Bogard…?

———————————————————————-
West Subway

southtown-image-62         southtown-image-63

Dans le premier niveau du métro de l’ouest, celui de Duck King dans Fatal Fury, plusieurs loubards comme lui viennent regarder le match du jour. Le métro est en passerelle aérienne, cependant le métro passe à un moment dans un sous-terrain à la gare. On peut le voir dans le stage de Fatal Fury Real Bout. Plusieurs précisions sont à noter ici. Outre la sortie par l’escalier vers la 18ème avenue, les trains sur les côtés (« Bound ») semblent se diriger vers l’Est (« East Side Street »), l’Ouest (« West Town » et « Port Town ») et le Sud (« Sound Beach »). Tandis que celui du centre va vers le Nord de la presqu’ile (« Uptown River Side »). Les affrontements se dérouleront même jusqu’à tard le soir, alors que presque plus aucun train ne circule.

———————————————————————-
The Happy Park

southtown-image-64
The Happy Park est le terrain de jeu de Hwa Jaï. Plusieurs spectateurs sont là dans ce décor aux maisons rappelant un style hollandais. La parcelle se situe au sud ouest de la presqu’ile.

——————————————————————-
Sound Beach

southtown-image-65
southtown-image-66

southtown-image-67

southtown-image-68             southtown-image-69

Sound Beach pourrait s’appeler South Beach, car c’est la grande plage du Sud ! Dans le premier stage, celui de Michael Max dans Fatal Fury, nous sommes sur un petit bord à côté du Sea Food Restaurant, avec le parc d’attraction à l’horizon. Dans les jeux suivants, ce sont les quais et les grandes étendues du sable ! C’est une plage magnifique avec énormément de commerces et autres casinos. Dans Real Bout Fatal Fury Special, l’ami pêcheur de Terry Bogard, qui tente desespérement de lui faire faire sa première prise (Terry est nul en pêche, -on ne peut pas être bon partout !-) se repose sur son bateau « Mina ». Néanmoins, dans Real Bout Fatal Fury 2, Terry réunit enfin à avoir quelque chose : un espadon !

southtown-image-70 southtown-image-71 southtown-image-72

——————————————————————-
Dream Amusement Park

southtown-image-73

southtown-image-74
Après Southtown Park, voici le deuxième grand parc d’attraction de Southtown. Grande roue, bateau pirate, manège, train fantôme, la specificité de celui-ci vient d’une réplique, tel un studio de cinéma, de décor de western ! Dans le niveau de Raiden, le SNK Game Land se trouve non loin, une note qui nous relie au point suivant…

——————————————————————-
Bonus Game

southtown-image-75
Une petite séance de bras de fer ? Dans Fatal Fury, le Bonus Game se trouve juste à côté du parc d’attraction vu plus haut… Peut-être un lien de cause à effet ?

——————————————————————-
Parking Garage

southtown-image-76
Nous nous approchons de la Geese Tower ! Ripper et Hopper sont là. Ici, dans un vieil entrepôt, le repère de Mr. Big, le grand méchant de la série Art of Fighting !

——————————————————————-
Southtown Bridge/Village

southtown-image-77

southtown-image-78
Il s’agit du grand pont menant à la tour de Geese ! Dans le premier stage de Billy Kane, le bras droit du chef de Southtown, nous nous situons dessus. Plusieurs fans de combat peuplent le ring. Au loin, nous voyons le reste de la ville. A droite, la partie montagneuse qui sépare la presqu’ile de l’Est du centre-ville. Dans le deuxième stage, également avec Billy, mais aussi Yamazaki, nous sommes en dessous. A la différence que, cette fois, c’est la Geese Tower que nous voyons de l’autre côté du rivage. La télé est venu pour filmer les « fights » et à gauche, un paquebot en partance pour le Mexique. Le King of Fighters arrive bientôt à son terme…!

southtown-image-79
Southtown est la ville des arts martiaux. Il arrive parfois que sur le pont, les athlètes viennent courir pour leurs entrainements. Ici, Franco Bash. Mais il est fort à parier qu’un certain Axel Hawk doit faire de même.

——————————————————————-
Geese Tower

southtown-image-80

southtown-image-81

southtown-image-82

southtown-image-83

southtown-image-84  southtown-image-85  southtown-image-86

southtown-image-87
Geese est un véritable fou… mais aussi d’arts asiatiques. Le patron de Southtown possède un empire de collections de statuts de Bouda et de samouraïs. C’est le stage le plus représenté dans Fatal Fury. Et à chaque fois, nous avons le droit de contempler un de ces étages. Outre les sous-bassements et salles intermédiaires, ce sont les hauteurs qui impressionnent ! Le dernier étage forme un cercle pour la plus belle vue sur la ville. Geese peut regarder toute son œuvre, celle d’avoir pu posséder une ville à lui tout seul !

——————————————————————-

Avant de passer à Southtown Secondus, voici quelques stages qui se passe dans la presqu’île, mais impossible de les placer sur la carte. Le stage dans la rue rappelle le quartier de Downtown, mais peut aussi, se placer près de Pioneer Plaza, un édifice religieux semble apparaître au fond. Celui de Billy Kane dans Fatal Fury Real Bout Special est une salle de concert. Billy semble faire parti d’un groupe de musique, ou alors en solo. Il joue de la guitare électrique. Enfin le dernier pourrait se situer à Delta Park.

southtown-image-88

southtown-image-a
southtown-image-90
——————————————————————-

Comme dit auparavant, il existe une flopée de stages dans King of Fighters, du à la longévité de la série. Pour certains, il est bien spécifié que ceux-ci se situe dans le monde et non à Southtown. Cependant, il réside énormément de lieux où la localité n’est pas précisé. Donc, il est fort possible, du à la grande popularité dans les jeux SNK, de cette très longue histoire autour de cette ville, que de nombreux se trouve là bas. Ainsi, on peut aller sur l’imagination que quelques personnages de la série viennent s’y réfugier pour combattre. Southtown est l’antre du combat ! Cependant, il est indéniable que des niveaux comme ceux de King se trouve à Southtown : son restaurant se trouve dans la ville et par plusieurs fois, nous nous trouvons justement dans ce restaurant, l’Amor. Plusieurs incohérences viennent perturber mon désir d’en connaitre le maximum sur Southtown, comme le fait, que l’équipe d’Art of Fighting se replie au Mexique… tiens, tiens, où ça ? Au Pao Pao Cafe, dis donc ! D’autant plus qu’ils ne sont pas les seuls êtres connus de la Neo·Geo à y être présent. Geese est là, notamment. Mais comment reconnaitre les stages qui proviennent de Southtown et ceux qui pour le coup, ne le sont pas de façon certaine ? Dur, dur, … Néanmoins, plusieurs ressemblances et points communs pourront y être noté. Toutefois, attention, la plupart des épisodes de King of Fighters, vu qu’il s’agit du plus grand tournoi d’art martiaux, se passent dans le monde entier. Mais tout se réunit à Southtown. Donc, vu que le monde est peuplé aussi d’américains, les niveaux se situant aux Etats-Unis peuvent mettre le doute. Un doute grandissant, au vue d’un stage comme USA – Yard, celui de l’équipe de Iori Yagami dans King of Fighters ’98, qui ressemble beaucoup au terrain de jeu de Ryuji Yamazaki dans Fatal Fury 3 – Road to the Final Victory, le fameux South Station, la grande gare de l’ouest de la ville.
Petit panorama des niveaux sur lesquels on peut mettre le point, afin d’en savoir toujours plus sur Southtown.

southtown-image-91   southtown-image-92

Ce niveau de King of Fighters ’94 se passe au Mexique. Pas très loin de Southtown en fin de compte. Mais quand même, le Pao Pao Café a-t-il ouvert une salle dans le pays ? Richard est là, ainsi que Todoh, Geese, Billy, Eiji, Lily (le premier amour de Terry) et d’autres guests. Bizarre, bizarre, mais après tout, pourquoi pas…

southtown-image-93

southtown-image-94         southtown-image-95

La localisation manquant dans King of Fighters ’95 et ’96, nous pouvons mettre en parallèle ces deux stages de King pour les apparenter au L’Amor Restaurant. De nombreux invités sont venus se délecter les papilles, comme Todoh (encore lui !), Duck King ou bien alors Heavy D !

southtown-image-96

Ce niveau de l’équipe de Kyo Kusanagi se passe au Japon. Ryuji Yamazaki et Blue Mary regardent les prouesses de leurs collègues. En effet, des lieux réels dans le monde ont été reproduit pour es décors de jeux de baston. Néanmoins, Southtown possède son « Neo·Geo Land ». Le doute est permis, même si l’emblème de SNK flotte au loin…

southtown-image-97
Le décor de Iori Yagami dans King of Fighters ’98, rappelant South Station.

southtown-image-98
L’aéroport dans King of Fighters ’99.

southtown-image-99
Ce niveau s’appelle justement Factory. Impossible de ne pas créer le lien avec celui de Mr. Big dans Art of Fighting. Nous sommes dans King of Fighter 2000.

——————————————————————-
Southtown détruite !

southtown-image-100   southtown-image-101   southtown-image-102

Lors du King of Fighters 2000, Zero, le boss de fin, dans sa folie meurtrière, décide de se détacher du colonel Heidern et de faire exploser la ville ! Désormais, toutse passera à Second South… 5 ans après la destruction, Terry Bogard et Rock Howard participent à un nouveau tournoi…

Deuxième partie du dossier >ici<

 




Laisser un commentaire

Translate »